Etsy: du « Handmade » en ligne

IMG_0164

Nespresso, Itunes, Easyjet, Zalando et autres Amazon…autant de sites sur lesquels vous avez probablement déjà « e-shoppé »

(ou l’auriez fait si votre carte de crédit n’avait pas sournoisement menacé de virer au rouge). Selon les chiffres du très sérieux Office fédéral de la statistique, les Suisses seraient, après leurs voisins anglais et danois, les Européens qui céderaient le plus à la tentation des achats en ligne (plus de 60% d’entre nous en 2013 !)

Au détour d’une web-flânerie, voilà les produits qui défilent, le panier virtuel qui se remplit puis ce paquet dodu qui, bientôt, atterrira sur le paillasson. Et oh, la surprise du déballage…oui, le shopping en ligne, c’est un plaisir dont on aurait mille peines à se passer (notre porte-monnaie, lui, un peu moins). Si des boutiques comme Topshop, Mango ou Asos.com font toujours mon bonheur, Internet grouille d’autres sites d’achat aux concepts originaux et innovants. Etsy.com est l’un d’entre eux.

etsy
nexun.fr

Vous connaissez peut-être déjà sa devise : « Acheter, vendre et vivre Handmade ». La plateforme Etsy, lancée en 2005 déjà par quatre New-Yorkais, permet à tout à chacun de mettre en ligne des objets qu’il a lui-même conçus, modifiés ou récupérés (pas forcément un renard mort en guise d’écharpe, je vous rassure) pour les proposer aux internautes. Qu’il s’agisse de vêtements, de bijoux, de produits de beauté, de fournitures, de photos ou autres bibelots, le visiteur peut explorer et passer commande dans des milliers de petites « boutiques ». Sans aucun intermédiaire donc, puisqu’à l’image d’Ebay, les achats se font de particulier à particulier. Un contact direct qui évite les éventuels frais de commission et donne un côté authentique et personnel à l’achat. En fait, on a un peu l’impression de chiner dans une énorme brocante où chaque stand provient d’un coin différent du globe. Avec l’avantage que ce que vous aurez acheté sur Etsy sera en principe un modèle unique. Pas de risque de retrouver l’écharpe en question sur une collègue de bureau.

Jusqu’à présent, mes expériences avec Etsy ont été plutôt réussies. Au total, je me suis laissée tenter par trois fois…sans regrets. Voici ce pour quoi j’ai craqué:

Lorsque le printemps s’installe, j’ai toujours des envies de changement d’intérieur et cette année n’a pas fait exception. Ça tombe bien: Etsy regorge de boutiques déco. J’ai trouvé mon bonheur sur la chaîne Awakeyoursoul, qui propose une série d’impressions faites main par Jill, une Américaine vivant en Ohio. La mienne, acquise pour une vingtaine de francs, s’accompagne d’une citation évoquant une chanson de Mumford & Sons (mon groupe préféré, pour ceux à qui je ne l’aurais pas assez répété).

IMG_0177

J’ai même pu demander à Jill d’en customiser la couleur pour l’accorder avec le coloris de ma chambre. Et quand, inquiète du retard qu’avait pris ma commande, j’ai contacté la demoiselle en question pour savoir ce qu’il en était, celle-ci m’a envoyé un autre print en cadeau. Autant dire qu’ils n’attendent qu’un dernier coup de marteau pour investir mon mur blanc.IMG_0261

Je ne suis pas une grande accro des bijoux mais n’ai pas pu résister à fouiner du côté des boucles d’oreilles. Et, il fallait s’y attendre, je suis repartie avec deux paires. J’ai déniché la première au milieu des nombreuses créations originales d’une jeune Ukrainienne et sa boutique Eternity31. Pour une quinzaine de francs, je me suis offert des petits clous en résine et feuille d’or.  Bien que la couleur s’est révélée plus verte que turquoise en réalité, elles sont arrivées dans une charmante petite boîte et offriront une touche de couleur sympa à toute tenue estivale. (À gauche, la photo de la boutique Etsy; à droite, sur mes oreilles)

La seconde est l’oeuvre de l’habile Dariami, de Kiev (décidément, les Ukrainiennes ont un talent caché pour ces petites babioles!) Je suis tombée sous le charme de ces coeurs bleus et dorés, que j’ai commandés en taille réduite pour un look discret. Livrées rapidement, ces boucles d’oreille se sont révélées fidèles à la photo et elles font désormais partie de mes accessoires favoris.

Je sens que je pourrais ne jamais m’arrêter et faire de ma boîte à lait une niche à trésors permanente. Mais ce ne serait pas très raisonnable. M’enfin, il est toujours plus agréable de donner un peu de sous à des créateurs passionnés vivant à l’autre bout du monde qu’à de grandes chaînes internationales et pleines aux as. Et surtout, rien de mieux pour se déculpabiliser!

Enfin, pour le coup d’oeil (et votre perte), voici d’autres boutiques qui m’ont paru tentantes:

  1. PurpleFishBowl2, pour des vêtements hipster-chics à insipiration asiatique
  2. Honeywoodhome, pour des décos en bois ou en métal colorées
  3. GutsyGirls, pour une série de sacs vintage franchement chouette
  4. ArtisanBathandBody, pour des cadeaux faits maison qui sentent bon

Virginie