Trepolo.ch: on va se l’arracher!

DSC01698« Je ne ferai plus du tout de shopping avant la fin des examens ! » C’est cela oui, très crédible… Ce serait légèrement surestimer ma capacité à résister aux collections d’été qui nous guignent depuis les vitrines. Mais surtout, ce serait largement sous-estimer l’attrait du site trepolo.ch…

Mesdames, à vos ordis! Plus besoin de passer une heure dans une minuscule bijouterie en désordre et de se prendre le coude de la cliente voisine dans les côtes. Plus besoin non plus, lorsqu’on a commandé sur Internet pour éviter ces coups de coude, d’attendre quatre semaines que notre pauvre bracelet arrive des États-Unis. Avant de vous infliger ça une fois de plus, allez faire un tour sur Trepolo. Ce site de bijoux tout récent et made in Switzerland vous propose une nouvelle collection toutes les quatre semaines, inspirée de tendances dénichées dans les grandes métropoles de la mode. Elles ne restent que six semaines sur ce site, limitant ainsi raisonnablement le choix des produits qui se renouvelle chaque mois. Il nous permet donc de repérer la perle rare plus facilement en misant sur la qualité plutôt que sur la quantité. En fait, ce site est venu nous faciliter la vie, comme le soulignent ses créatrices :

“Enthousiastes et passionnées de bijoux, nous étions terriblement frustrées par le choix limité, les prix élevés et les longs délais d’attente suite aux commandes de bijoux venant de l’étranger. Basta!”

Trepolo.ch

C’est d’abord avec méfiance que j’ai tapé l’adresse dans la barre de recherche de Firefox. Ma relation avec les bijoux ayant toujours été très ambiguë, je reconnais m’être attendue à un degré soutenu de déception. Le concept me paraissait un peu trop beau pour être vrai. D’autant plus que dans le domaine des parures, je suis extrêmement difficile, très sélective et compliquée à séduire. Et pourtant, Trepolo a fait mouche. Un site très agréable et facile à utiliser, présentant un charmant alliage de couleurs parfaitement adaptées à la saison, à ce qu’on aime porter en ce moment: du boho chic agrémenté d’une touche d’authenticité (parce qu’on déteste ressembler à tout le monde.)

DSC01697

Le site contient autant de pièces fines et subtiles que de créations excentriques, colorées et plus extravagantes. Vous y trouverez une sélection de colliers (« imposants » ou « multi-rangs »), de bracelets, de boucles d’oreilles et de tiares estivales pour les cheveux, selon la collection du moment.

La nouvelle collection de l’été, en ligne prochainement : Boho Luxe 

Afin de tester la marque, j’ai décidé de m’offrir un collier excentrique (tant qu’à faire, autant y aller avec courage) et un serre-tête plus subtil. Autant vous dire que les bijoux se sont pas fait attendre: deux jours ouvrables après avoir passé la commande, je les ai trouvés sagement disposés dans ma boîte aux lettres – je m’abstiens de vous parler du packaging joliment personnalisé, afin de ne pas vous gâcher la surprise.

DSC01691
Collier Bella, 55.-

DSC01751Le Collier Bella est, pour ainsi dire…extravagant. (Pas de panique, ils en ont de bien plus discrets!) Je salue tout d’abord la longueur de la chaîne qui ne nous contraint pas de positionner des fleurs centrales trop près de la naissance du cou. Il s’agit d’une pièce voyante, marquante et légèrement lourde qui, selon moi, se porte de préférence un peu plus bas sur la poitrine, histoire d’alléger le port de tête. Les couleurs sont douces, printanières, fraîches et présentent un  équilibre plaisant entre le strass brillant et des matériaux plus mats. Un joyeux assemblage de rose pastel, de turquoise et de jaune pâle constitue la palette visuelle qui s’impose à première vue.

Porté avec un débardeur blanc ou par-dessus un tissu uni d’une couleur discrète et claire, ce collier apporte la touche d’originalité qui réveille une tenue. Bretelles fines par-dessus des épaules hâlées, joues rosées par le beau temps. Et un grand collier grâce auquel on ne courra aucun risque de passer inaperçue. En été, on ose tout porter !

DSC01700
Serre-tête Santorini, 27.-

Le Serre-tête Santorini vous expédie aussitôt au bord de la mer (lieu où que je désire désespérément me rendre depuis janvier…), sous le soleil, le long de ces murs blancs éblouissants des bâtisses grecques qu’on voit dans tous les guides de voyage…

Il s’agit d’une triple chaîne dont la plus grande est composée d’une rangée de petits soleils. Leurs six branches serties d’un strass discret entourent une jolie perle orangée et à chaque extrémité des chaînes se trouve une petite pince à épingler dans la chevelure par derrière. Avec ma tignasse têtue, j’ai d’abord craint que la tiare ne tienne jamais toute la journée… J’ai été obligée de la réajuster plusieurs fois, mais les dents des petites pinces se sont révélées étonnamment tenaces. (Peut-être que les cheveux lisses et fins auront un peu plus de mal à y rester agrippés). Elle peut se porter à la plage, fixée dans une crinière libre et bouclée par l’eau de mer, mais également le soir, avec une robe blanche, assise en terrasse devant un subjuguant crépuscule.

DSC01771

Petit reproche : les trois chaînettes sont indociles et s’emmêlent sans cesse entre elles. Il faut donc un peu de patience ; ce doit être le même syndrome dont souffrent les écouteurs de chez Apple…DSC01702

Bien sûr, il y en a pour tous les goûts et pour la plupart des styles! Mon prochain objet de convoitise : Le Collier Golden Pedra. Parfait pour habiller un col un peu banal et métamorphoser un simple t-shirt sans manches en tenue de soirée.

http://www.trepolo.ch ♥

Ellen