DIY: le bunting pour les nuls

IMG_0998

Les maths et les travaux manuels : voilà deux matières dans lesquelles je n’ai jamais brillé. Genre cata, quoi. Au point où je suspecte mon cerveau d’avoir oublié de connecter quelques jeunes neurones (la faute à une overdose de lait-cacao ou d’épisodes des Totally Spice…?) Bref, pour les maths, j’ai lâché l’affaire depuis longtemps. Mais je regrette encore de ne pas être de ceux qui créent des oeuvres d’art au pistolet à colle en 3 minutes chrono. Je me suis donc lancé un challenge: me replonger dans les ciseaux et les épingles à nourrice pour concocter un Do It Yourself simple (restons réaliste), mais sympa comme tout. Voici donc comment créer votre « bunting » façon Evasions Magazine!

Quèsaco? Bunting: mot fancy désignant les banderoles que nos amis anglo-saxons suspendent à leurs balcons lors d’occasions festives (anniversaires d’enfant, mariages champêtres, fêtes nationales…tous les prétextes sont bons). Plus traditionnellement, on pense à une série de petits drapeaux de papier triangulaires flottant au vent. Moi, j’aime mon bunting un peu revisité: en tissu plus épais et un poil plus élégant, pour une décoration d’intérieur originale, colorée et facile à ajuster.
IMG_0636Pour un bunting réussi, vous aurez besoin de quelques alliés: outre l’habituelle paire de ciseaux, mettez la main sur 2-3 épingles, une règle, un stylo- feutre, un tube de colle, un bout de carton (l’arrière d’un bloc-note fera parfaitement l’affaire) et une chouette machine à coudre.

Question emplettes, il vous faudra acheter deux pièces de tissu d’environ 50x80cm, de préférence de couleurs complémentaires, l’un uni et l’autre à motifs (mais laissez votre folie créatrice parler pour vous!) J’ai déniché les miens à Manor Genève pour une quinzaine de francs. Rajoutez un biais noir ou blanc dans votre panier (i.e. une fine bande de tissu enroulée; apparemment un classique de la couture, la vendeuse m’a fait des yeux en soucoupe quand j’ai avoué ne pas connaître la chose). Vous voilà parés!

Commencez par découper un chablon en forme de triangle (isocèle? Les maths et moi, je vous disais…) de 17x20x20cm. Ensuite, tracez-en la forme sur votre tissu, 6 fois sur le tissu à motifs et 8 fois sur l’uni. N’ayez pas peur des traces de stylo un peu épaisses, elles ne se verront pas!

Ensuite, découpez les 14 petits triangles de tissu que vous couplerez en les épinglant par deux.Vous aurez ainsi quatre drapeaux unis et trois drapeaux à motifs.

Place aux choses sérieuses! Empoignez votre machine et cousez les deux plus longs côtés du triangle (ceux de 20cm) de chaque drapeau. Evidemment, si comme moi vous n’aviez plus touché l’engin depuis la 5e primaire, l’étape sera quelque peu laborieuse (tutoriel Youtube et tout le tralala). Sinon, ce sera un jeu d’enfant. Les points à la main sont aussi possibles, mais je déconseille, à moins que vous ayez l’après-midi devant vous (et un best-of des Reines du Shopping à la télé, pour faire passer le temps). Une fois terminé, retournez-les afin de cacher les points disgracieux.

IMG_0730

Attention donc à bien positionner la jolie partie du tissu à l’intérieur avant de les coudre! Sinon, vous vous sentirez un peu penauds (cf. ma moue après m’être rendue compte trop tard de mon erreur) et devrez recommencer. Pas franchement drôle.

IMG_0675Si tout se passe bien et que vous n’avez pas perdu de doigt en route, vous vous retrouverez avec 7 petits cônes de tissus (ou 7 becs d’oiseaux, mais ça, c’est moi qui trouvais rigolo).

Pour faciliter la suite des manipulations, j’ai choisi d’aplatir les drapeaux à l’aide d’un fer à repasser. Je l’ai également utilisé pour plier mon biais en deux sur toute sa longueur (190cm).

Presque fini! Coupez à présent l’excédent de tissu et de fil qui subsiste en haut de chaque drapeau. Ensuite, placez-les à l’intérieur du biais plié, à intervalle régulier (à environ 8cm de distance les uns des autres) en alternant les coloris. Après avoir vérifié l’harmonie du tout, vous pourrez les y coller, ainsi que toute la longueur du biais plié. Pour éviter les traces de Cementit pas très classes, aidez-vous de l’embout du tube de colle pour l’étaler de manière plus homogène (je ne peux cependant pas garantir que vous ne vous en mettrez pas partout. Mais c’est le charme des travaux manuels, après tout).

IMG_1026

Laissez reposer le tout avec des pincettes (ou sous de grosses biographies d’Obama) pour quelques heures. Et voilà votre bunting fait maison fin prêt! A accrocher au mur, à la fenêtre, dans une plante…ou encore sur la tête de lit, accompagné de petits lampions pour un effet super cosy.

Avec tout ça, on prendrait presque goût au bricolage. Je sens déjà mes doigts fourmiller à la recherche du pistolet à colle. Préparez-vous pour une série de taies d’oreiller asymétriques et des pyramides de cures-dents. Confectionnés avec amour par mes deux mains gauches.