Des « Ben & Jerry » bien de chez nous

IMG_1287

Il fait chaud. Trop chaud pour mon pauvre organisme qui me hurle d’aller me jeter dans l’eau frisquette du Rhône. Sauf que j’ai un peu la flemme de bouger. Ah, la torpeur caniculaire, ça vous endormirait le plus vaillant mousquetaire.

J’ai tout de même réussi à me traîner jusqu’au rayon surgelé de mon supermarché. En ligne de mire: un bon pot de glace. Objectif fraîcheur…et surtout gloutonnerie (pour ma défense, une extraction de dents de sagesse se profilant, j’avais plutôt intérêt à faire du repérage côté mou et glacé).

Au milieu des Crème d’Or et des insipides fusées oranges, une rangée de petits pots colorés m’a attiré l’œil. Leur doux nom: Mary Jane’s. Une marque suisse produite par la Migros elle-même, en Argovie figurez-vous. Mais pourquoi diable ne l’avais-je jamais repérée avant?

x4-SzcljFc4iuL8VZokOWCEmL7bMKnnEoxtiuUHT_PM

Si le nom et le packaging vous semblent familier, c’est sûrement parce qu’ils sont largement inspirés de la fameuse marque américaine Ben&Jerry. Cela avait d’ailleurs valu au supermarché d’être attaqué par le producteur de cette dernière, le géant alimentaire Unilever, en 2010. Pour une raison qui m’échappe, les Mary Jane’s sont toujours là, à se pavaner derrière la vitre des congélos. Et à me faire des sacrés clins d’oeil séducteurs. Ni une ni deux, j’ai fourré petits et grands pots dans mon caddie. Et me suis dépêchée de tester le tout (avec une excitation non dissimulée).

Impressions:

4) La Swiss Chilbi

Du local, en veux-tu en voilà. Aux amandes et pain d’épice, cette glace me rappelle nos chers Läckerlis bâlois. Pas forcément ma tasse de thé (euh, de glace), mais je dois dire que la texture est agréable et le goût léger.

3) La Caramel Sensation: 

Même si elle ne se distingue pas vraiment des autres glaces au caramel du genre Mövenpick, c’est pas mal du tout. Les bouts de caramels sont croquants et la sauce salty en rajoute encore une couche. Presque un peu trop. Diabétiques, s’abstenir.

2) La Nuts about Chocolate:

Si la photo n’est pas très appétissante, le fait est que la glace envoie du lourd. Chocolat parsemé de noisettes et supplément gianduja (genre nutella) au milieu. Encore meilleure un peu fondue. Je recommande devant un film pour une soirée d’été comme on les aime.

1) La Almost Cookie:

De la vraie glace vanille (avec les petits points noirs et tout), des copeaux de chocolat et des petites boules de pâtes à cookie pour un mélange magique. Miam. Pas grand chose à dire de plus.

Conclusion: À 3.20chf le pot de 150 ml, Mary Jane’s est moins cher que son cousin américain (vendu à près de 5chf, mais qui a le mérite d’être à l’origine de l’oeuvre), sans décevoir niveau saveur. Ces petits pots gourmands version suisse plairont sûrement à ceux qui en ont marre des tristounettes glaces à l’eau. À consommer avec modération…et puis non, à consommer à grosses cuillères à soupe, tiens.

Virginie