Cocooning de fin d’été avec LUSH

Crème de douche Comforter, 11.-/100g.

Cher été,

Dans quelques semaines tu seras redevenu un lointain et magnifique souvenir. Tu emporteras avec toi le temps des longues journées chaudes et des apéritifs en terrasse. Quelle est donc cette impitoyable manie de te faire désirer à ce point, seulement pour disparaître après trois mois à peine? De toi, il ne nous restera que les dernières traces d’un sublime bronzage et une pile de photos, témoins de nos vacances au soleil. Comme nous avons apprécié batifoler à pieds nus dans l’herbe de la Provence ou sur le sable chaud de la Corse ! Mais tout ça, c’est fini. L’automne s’apprête à te rafler ta place, comme il le fait si soudainement chaque année, lorsque tu approches le crépuscule de ton règne. Y sommes-nous préparés ? Tu espères certainement que non, toi. Petit égoïste imprégné de jalousie, tu préférerais que nous passions l’hiver en pensant uniquement à ton retour. Dommage pour toi, été, nous avons tout ce qu’il nous faut pour survivre à la transition. Et secrètement, on se réjouit des tapis de feuilles orangées, de l’odeur des feu de cheminée et des marrons grillés…

Pour nous aider à affronter cette période communément appelée « la rentrée », accompagnée de la graduelle dégringolade des températures, LUSH a pensé à tout. Evasions a testé pour vous quatre produits gentiment envoyés par la marque, disponibles dès maintenant sur les étagères. Nous les avons consciencieusement classés par ordre de préférence et vous livrons ici nos impressions les plus sincères. Tous les produits sont garantis vegan.

1. The Comforter

Crème de douche The Comforter, 11.-/100 g.
Crème de douche The Comforter, 11.-/100 g.

Quand le ciel se prend pour une vitrine de magasin et devient convaincu qu’un triste gris lui va mieux que le bleu, notre moral n’apprécie pas toujours. L’absence brutale de lumière, de chaleur et de vitamine D peut légèrement mettre en péril l’allégresse de l’humeur. Il nous faut une bonne dose de réconfort. Pour éviter que nous déprimions en rentrant à la maison trempés de pluie, LUSH a imaginé une joyeuse crème de douche rose vif qui renferme un câlin liquide. « Like a cuddle in a bottle », promet l’étiquette. Un flacon qui aurait très bien pu apparaître dans un décor d’Alice au Pays des Merveilles, avec l’instruction « Hug me. »

IMG_1300_2En ouvrant ce produit pour découvrir l’odeur que j’imaginais pourtant très sucrée, je n’ai pu réprimer une grimace. (Pas de panique, il ne se trouve pas en tête de classement pour rien.) Je ne m’étais pas attendue à cette puissante odeur de bubble gum, bien que sa couleur n’en augure pas moins. Première impression plutôt décevante, alors que j’attendais énormément de cette crème de douche au nom si doux.

Mais lors de l’utilisation, ce fut la révélation ! Pour la référence, il me semble que The Comforter fonctionne un peu comme le médaillon sous-marin d’Harry Potter, vous savez celui qui révèle sa magie uniquement lorsqu’on le plonge sous l’eau. Le mélange des odeurs de cassis, de bergamote et de vanille a le pouvoir de nous ramener tout droit en enfance, au temps ou la moindre sucrerie illuminait carrément notre journée. Le parfum est bel et bien réconfortant, même si on ne comprend pas tout de suite pourquoi. En réfléchissant à quels souvenirs et associations cérébrales il peut bien titiller, je n’ai déniché qu’un seul exemple : quand un enfant va chez le pédiatre pour y subir une piqûre, il reçoit un bonbon en guise de consolation. Le même phénomène se produit quand l’adulte, après une longue journée, se glisse sous la douche pour s’y octroyer la même dose de réconfort sucré (olfactif seulement, le tour de taille n’a aucun souci à ce faire.) Si l’odeur toute particulière de cette crème de douche ne plaira peut-être pas à tout le monde, elle a le mérite de vous offrir exactement ce qu’elle vous promet : un câlin liquide.

2. The Rough With The Smooth

Exfoliant pour la douche Rough with the Smooth, 13,50.-/pièce
Exfoliant pour la douche Rough with the Smooth, 13,50.-/pièce

Avant tout, je dois vous avertir que malgré son odeur alléchante, The Rough With The Smooth ne se mange pas. Très difficile à croire cependant, puisqu’il est constitué de sucre et ressemble vaguement à un petit bout de brownie tout frais. Je n’en avais pas encore parcouru les composantes lorsque j’ai utilisé pour la première fois cet exfoliant pour le corps. « Eh, mais c’est du sucre ! » me suis-je exclamée en regardant de plus près les petits cristaux transparents qui parsemaient ma peau. (Résister à en manger un ne fut pas chose aisée. Après avoir testé The Comforter, j’étais vraisemblablement retombée en enfance.)

Avec l’arrivée de la grisaille et de ses vêtements de plus en plus épais, hors de question de délaisser l’épiderme après une saison entière passée sous les rayons UV. Cet exfoliant n’est pas particulièrement doux, mais il fonctionne à merveille. En plus d’éliminer efficacement les peaux mortes, il contient du beurre de murmuru et de l’huile de ricin, garants d’une hydratation apaisante qui compense largement la puissance rêche du gommage. Son odeur épicée est parfaite pour l’automne et il laisse la peau douce et régénérée. Je peux vous recommander de l’utiliser après une séance de sport et de le rincer à l’eau froide pour un effet jambes légères très agréable.

Cependant, je ne pense pas qu’une utilisation quotidienne soit bénéfique pour votre peau qui risquerait de se sentir agressée. Privilégiez un seul gommage par semaine qui, à mon avis, suffira à vous débarrasser des peaux mortes.

3. Love and Light 

Crème pour les mains Love and Light, 19.50.-/ 100 g.
Crème pour les mains Love and Light, 19.50.-/ 100 g.

Ça y est, la saison des mains rugueuses est sur le pas de la porte. Il est grand temps de fourrer un tube de crème dans la trousse, dans la housse de l’ordinateur, dans le sac à main… N’importe où, tant qu’on ne doit pas supporter d’avoir les mains sèches toute la journée. Have no fear, Lush is here! Love and Light est un petit pot facile à transporter qui contient une crème pour les mains toute blanche et particulièrement onctueuse. Quand je l’ai testée pour la première fois, sa texture m’a rappDSC02865elée celle de la crème fraîche, très douce et beaucoup plus liquide que j’imaginais. La pénétration est plutôt rapide, ce qui permet de vaquer à nos occupations aussitôt après l’application. Il ne lui faut que quelques secondes  pour agir et apaiser la peau délicate de nos mains.

L’odeur, subtile et légère, est très difficile à décrire, proche de celle d’un champ aux herbes fraîchement coupées, avec un clin d’oeil de fleur d’oranger et de néroli.

J’ai placé Love and Light en troisième position car son odeur me plaît un peu moins que celle des produits évoqués précédemment. Cependant, il s’agit d’une bonne crème pour les mains très douce à laquelle je ne peux rien reprocher d’autre. Je suis certaine que ce petit pot me sauvera la mise lorsque le vent automnal soufflera dans les arbres décharnés.

4. Pumice Power

Savon pour les pieds Pumice Power, 7,90.-/pièce
Savon pour les pieds Pumice Power, 7,90.-/pièce

L’exfoliation des pieds m’a toujours semblé être une barbante corvée, mais après un été entier à gambader pieds nus, qu’est-ce que j’en avais besoin!  Pumice Power est un savon pour les pieds en forme de pétale bombée à propos de laquelle je suis longtemps restée indécise. Ce produit prend la quatrième place du classement pour deux simples raisons. Tout d’abord, je le trouve beaucoup moins attrayant d’un point de vue esthétique que les trois précédentes petites merveilles. D’un orange brunâtre légèrement terne, il laisse une couleur très peu glam sur les mains au moment de l’utilisation. (Heureusement, celle-ci s’en va au rinçage.) Je m’attendais également à ce qu’il possède la puissance d’un exfoliant tel que The Rough With The Smooth, sans quoi j’aurais l’impression qu’il ne remplit pas son devoir avec efficacité.

Néanmoins, ses bienfaits pour les pieds sont indiscutables. Il faut comprendre avant tout qu’il ne s’agit pas d’un exfoliant, mais d’un savon dont le job est de poncer. C’est à partir de cette distinction que l’on comprend pourquoi il ne contient pas les petits cristaux à l’origine d’un effet « scrub ». À défaut de nous donner l’impression de passer nos pieds au papier de verre pour se débarrasser des peaux dures, l’application est d’autant plus agréable qu’elle ne nous chatouille pas. Je pense que plusieurs utilisations sont nécessaires avant de retrouver ces petits petons de velours dont on rêve en secret, mais dès le premier test, ils étaient déjà bien plus doux.


Pour finir, la marque LUSH peut être chaleureusement applaudie pour l’originalité de ses titres et les petites descriptions pleines d’humour et d’imagination dont elle agrémente chacun de ses emballages. Les étiquettes sont toujours susceptibles de m’arracher un grand sourire et ces petits détails doivent être ce que j’apprécie le plus chez la marque, hormis ses parfums caractéristiques et les composantes naturelles des produits. 

Voici donc de quoi survivre au passage à l’automne, d’occuper vos dimanche soirs pluvieux et de rendre la saison froide d’autant plus belle.

Ellen