FOOUND: espace alternatif genevois

IMG_3199

Quand les Suisses s’imaginent où sortent les Genevois, c’est à peu près toujours les mêmes clichés qui reviennent: des restos classes, des bars de wine-tasting et des clubs de la rade, juste sous l’hôtel Kempinsky.

Normal, me direz-vous. Les banquiers et les internationaux ne promènent pas leurs costards n’importe où.

Et pourtant, il existe au bout du Léman des endroits loin du chic et des attachés-cases, qui n’attendent qu’à être découverts. Histoire de faire vivre un peu l’esprit bobo-alternatif de la ville. Parmi eux, il y a FOOUND.

FOOUND, c’est un drôle d’espace qui s’est implanté il y a quelques mois dans le quartier des Grottes. Un « concept store », comme ils l’appellent, ou une sorte de boutique caméléon, comme j’aime à l’imaginer : ses 500m2 accueillent simultanément une petite buvette, des expos temporaires, divers stands de créateurs locaux, des DJ’s et d’autres services originaux. Ainsi, après avoir testé une bière artisanale, on peut tour à tour s’offrir une coupe de cheveux, un tatouage, réparer son vélo ou encore se faire lire les lignes de la main (quand l’astrologue est dans les parages).

C’est auparavant une vieille usine qui occupe les locaux, puis une école, pour quelques temps. Deux étages laissés un peu à l’abandon jusqu’au projet FOOUND, lancé par Fanny Arnaudo. Cette jeune diplômée de droit et d’HEC aspire à «donner du sens à son travail» en promouvant les œuvres d’artistes et designers locaux, pour lesquels il est souvent difficile de gagner en visibilité (lire ici un article du Temps).

C’est ainsi qu’elle donne vie au concept store, dans un décor épuré mais lumineux fait de plantes vertes et de néons. Du « in » décalé jusque sur la façade extérieure de l’immeuble, où s’étale une fresque noir-blanc assez intimidante.

IMG_3180

Est-ce parce que l’espace est peu visible dans cette rue étroite, ou que les Genevois sont trop frileux de nouveautés? Il n’y a en tout cas pas foule ce mercredi soir. Tant mieux, nous trouvons facilement une table libre et il n’y a pas d’attente au bar. Outre les sirops et les bières, celui-ci propose aussi des piadine et d’autres petits plats légers.

Quant à ceux que les hipsters exaspèrent, soyez tout de même prêts à côtoyer quelques barbes taillées et sacs à dos en toile: c’est leur repère. Mais une chose est sûre, on est accueilli avec le sourire, dans une atmosphère décontractée parfaite pour une flânerie de fin de journée.

Les photos de l’exposition éphémère « Gang Bang aux Tropiques » (pas d’esprit mal tourné) sont peut-être trop obscures pour mes yeux d’amateur, mais je trouve sympa d’offrir une vitrine à des artistes du coin. Ça change du musée d’Art et d’Histoire.

Quant à la boutique des créateurs, si « l’alternatif, c’est pas donné », comme me fait remarquer la copine qui m’accompagne, les couleurs et les motifs originaux qui ornent sacs, cartes et bijoux font briller les yeux.

IMG_3189

Une adresse que je conseille donc pour un verre ou, pourquoi pas, une petite séance brushing. Et juste pour l’impression grisante d’être un Genevois jeune et branché. Et conceptuel. 

 FOOUND: 16, rue Jean Gutenberg, 1201 Genève
Mardi-samedi de 11h à 21h ou 22h. 
www.foound.ch 

Virginie