Vivre seul sans solitude

DSC02913

Nous connaissons si bien cette scène de Bridget Jones. Affalée dans le canapé, vêtue d’un pyjama à motifs, un grand verre de vin rouge à la main, la blonde de toutes les maladresses déclame un célèbre refrain de Céline Dion, encouragée par l’illusion de posséder des cordes vocales en béton armé. « Don’t wanna be all by myself anymore… » Les paroles, tant désespérées soient-elles, sont chantées avec un tel crescendo de hardiesse qu’on sentirait presque la même motivation nous envahir. Qu’il s’agisse de l’étudiante qui emménage dans son minuscule studio universitaire ou de l’élégante working girl dans son appartement avec balcon, la vie en solitaire peut présenter quelques petites scènes dont on préférerait se passer. Nul besoin cependant de vider une bouteille de rouge dans le salon ou d’ouvrir un journal intime dans lequel griffonner tous les désagréments du quotidien. Il suffit de détourner les pièges de la solitude et d’être plus malin qu’elle. Et c’est tout à fait possible, puisque de nombreuses personnes préfèrent largement régner en maître unique sur le frigo et la salle de bains, plutôt que de devoir partager la télécommande avec deux colocataires ou un fiancé friand de foot.

Ces jours-ci, plusieurs de mes amies s’apprêtent à s’installer toutes seules dans un nouvel appartement ou dans une nouvelle ville, à l’image de nombreux étudiants qui affrontent aujourd’hui leur rentrée. Ce milieu de mois de septembre m’a donc semblé être le moment parfait pour révéler mes petites stratégies anti-solitude. 

1.

DSC02898

  • Le moment-piège: Lorsque vous rentrez chez vous après une longue journée et que la porte s’ouvre sur une pièce froide, sombre et silencieuse…
  • La stratégie: Une décoration qui vous ressemble et qui vous donne envie de rentrer chez vous.

Au moment d’emménager, prenez deux secondes pour réaliser l’ampleur et l’étendue de votre liberté absolue. Dans votre nouvel espace, peu importe sa taille, vous faites ce que vous voulez ! Vous avez tout le loisir de foncer chez Ikea pour y remplir votre caddie de tous les gadgets qui vous font envie. Vous pouvez imiter les youtubeuses et vous procurer une guirlande lumineuse à épingler au-dessus de votre lit. Vous pouvez tapisser le frigo de photos de Johnny Depp, recouvrir les murs de papier peint, vous lancer dans une déco total-violette, total-pastel, total-blanc ou total-noir, peu importe, vous faites à votre guise. La décoration est, à mon avis, très importante pour se sentir chez soi immédiatement. Ce sont ces petites choses peu chères qui rendent l’espace vôtre et qui le différencient d’une chambre d’hôtel toute neutre

Parmi mes indispensables, je citerais un plaid ou un peignoir, une véritable cargaison de bougies (c’est un syndrome chez moi, je le sais, mais elles font toute la différence !), des coussins fluffy, quelques plantes ou au moins un ou deux petits cactus, une quantité suffisante de lampes (choisissez des ampoules qui diffusent une lumière douce, afin de bannir l’éclairage aseptisé façon toilettes publiques) et des cadres. Beaucoup, beaucoup de cadres. Il vous suffit, dès que vous ouvrez la porte, d’allumer la lumière pour vous sentir accueillie par ce décor familier et chaleureux.

♥Idée pour rafraîchir un décor: s’offrir un petit bouquet de fleurs, même ceux du supermarché, une fois par semaine. 

2.

  • Le moment-piège : Tout le monde est occupé, les magasins sont fermés, vous devez travailler ou étudier … N’importe quel moment creux que vous devez passer chez vous.
  • La stratégie: Make it Cozy

 IMG_0764« Cozy » est bien plus qu’un mot ; c’est un mode de vie, un état d’esprit. Incompréhensible donc pourquoi notre vénérable dictionnaire français n’en contient pas d’équivalent. Comment dire ? Chaleureux, accueillant, confortable ? Le cozy, à mon sens, se retrouve dans les petites choses toutes simples du quotidien. On le trouve dans une bonne tasse de thé, par exemple. Ou dans un chocolat chaud. Une lampe tamisée placée dans le coin de la pièce, une sélection de jazz sur Spotify, une bougie sur la table du salon… Ce sont ces petites choses-là qui font toute la différence. Il arrive souvent qu’on se dise « Oui, mais, bon, je suis toute seule, ça ne vaut pas la peine. » Cette phrase qui semble improbable mais que j’ai souvent pensée est à bannir absolument. Allumez vos bougies et toutes vos lampes pendant les longues soirées d’hiver, mettez la musique à fond, faites-vous un gâteau même si vous n’arriverez sûrement pas à le manger entièrement, peu importe ce que vous faites, tant que vous instaurez l’ambiance que vous désirez.

♥ Un thé qui rend la vie plus belle: Le thé vert façon tarte au citron de Lipton

3.

DSC02907

  • Le moment-piège : Un simple ras-le-bol à domicile, peu importe la raison
  • La stratégie : Faire le ménage (ceci n’est pas une blague.)

Passer un coup d’aspirateur a toujours eu l’effet d’une véritable thérapie pour moi. Pour avoir les idées claires, autant se permettre de vivre dans un espace bien organisé, dégagé et propre. Une petite liste « To-Do » sur le frigo peut également faire des miracles pour la motivation (puisque je l’ai écrit, je vais le faire !) C’est tout simple et peut-être que cela ne fonctionne pas pour tout le monde, mais faire la vaisselle, débarrasser la table de tout le chaos qu’on y a disposé, alléger le lavabo de toutes nos crèmes et rouge à lèvres a le pouvoir de donner à un endroit un air de neuf et de renouveau très revigorant.  Et en plus, tout l’appartement sentira le propre.

4.

  • Le moment piège : « C’est quoi ce silence ? Tiens, on dirait que j’entends des voix dans ma tête… »
  • La stratégie : Un constant et joyeux tapis sonore

Le silence, après un certain temps, peut devenir particulièrement pesant. Très agréable pour certains, il peut devenir insupportable pour d’autres. La bonne nouvelle est qu’il est facile de s’en débarrasser, entre autres grâce aux appareils technologiques qui nous entourent. (La compagnie humaine est bien évidemment préférable, mais il faut également pouvoir s’empêcher de perdre la tête lorsqu’on est seul à la maison.) Je ne démentirai pas qu’au bout de quelques heures de solitude, il m’arrive parfois de parler à mon frigo en lui reprochant d’être vide ou de râler auprès de mon téléviseur que je n’ai pas le temps de le regarder… C’est le cycle vicieux du silence. Afin d’éviter ses effets désagréables, il suffit par exemple d’enclencher la sonnerie de son téléphone, d’allumer la télévision, une vidéo Youtube ou la radio en bruit de fond. Le tapis sonore est très important pour l’ambiance d’une pièce selon moi, et un épisode des Reines du Shopping pendant que vous vous préparez à sortir peut amplement faire l’affaire.

5.

DSC02908
« 200 recettes en moins de 20 minutes »
  • Le moment-piège : Il est l’heure de manger et vous avez la flemme.
  • La stratégie : Des recettes simples, rapides et appétissantes, sans jamais manger debout dans la cuisine, au-dessus de l’évier.

« Je n’ai pas envie de cuisiner pour une seule personne, ça n’en vaut pas la peine…» Ah, cette fichue phrase ! Je ne peux plus compter les fois où elle m’a contrainte à manger une simple soupe pour le dîner. Malheureusement, on ne peut pas toujours manger au restaurant ou chez des amis. Parfois, il n’y a rien de plus déprimant que de réchauffer un plat au micro-onde. Dans ces cas-là, quelques recettes stratégiques peuvent régler tous vos problèmes. Le but n’est pas de passer une demi-heure aux fourneaux mais de se préparer une jolie assiette appétissante à déguster devant un épisode de notre série préférée. Une bonne assiette de pâtes au pesto, deux wraps poulet-avocat, une simple omelette ou une salade grecque par exemple. Utiles également sont les paquets de riz, de quinoa ou de bulgur : j’ai souvent vu des copines préparer d’ingénieux mélanges de quinoa, de petits légumes et de morceaux de thon ou de poulet. Ce sont les indispensables du frigo qui peuvent toujours dépanner, tels que les œufs, les avocats (très sains et faciles à intégrer à beaucoup de recettes) ou les haricots verts qui peuvent accompagner un peu n’importe quoi. Et pour finir, une bonne playlist pour cuisiner en musique. Goodbye, plats surgelés! 

♥ Le modèle à imiter: Jenifer Lopez dans le film « The Wedding Planner » ou « Un mariage trop parfait. » Au début du film, le personnage principal se prépare le plus appétissant plateau-télé jamais vu, malgré le fait qu’elle habite seule.

Idée de dessert individuel rapide et facile, à cuire au micro-onde: Le Mug cake, ou le gâteau dans une tasse.

De très bons livres de recettes remplis d’idées. Découvrez mes deux préférés, ici et ici.

6.

  • Le moment-piège : La flemme. Pure et dure.
  • La stratégie : Le sport.

Quand on s’ennuie, que tout le monde est occupé et qu’un sentiment de fatigue et de flemme pure envahit notre corps tout entier, il n’y a qu’une chose à faire: du sport. À chaque fois que mon taux d’énergie est au plus bas, une petite demi-heure d’aérobic suffit largement à me requinquer le moral. Vous verrez, vous danserez bientôt joyeusement dans votre appartement, sur fond de Katy Perry, une brosse à cheveux en guise de micro. Libre à vous de momentanément transformer votre salon en salle de sport : il n’y a personne pour vous dévisager ou pour vous dire que vous vous essoufflez un peu trop rapidement.

Pour ce qui est du sport en intérieur, je vous laisse découvrir ou redécouvrir l’article d’Agathe qui a pensé à tout : 5 applis pour faire son sport sans quitter la maison ♥

DSC02938

7.

  • Le moment-piège : N’importe lequel
  • La stratégie: Rechercher de la compagnie. ASAP.

Celui-ci est bien sûr le plus évident de tous les conseils. Il saute aux yeux: invitez vos amis, invitez votre famille, téléphonez-leur aussi souvent que vous en ressentez le besoin. Vivre seul signifie seulement habiter seul, c’est-à-dire posséder sa propre salle de bains et son propre lit, exercer les activités indispensables du quotidien dans un espace individuel. Et c’est tout. Pour tout le reste, la solitude n’existe pas. Même si vous êtes physiquement seul chez vous un soir de semaine, cela ne veut pas dire que vous êtes seul au monde: au lieu de vous morfondre, profitez de votre solitude, tournez-la à votre avantage. Passez deux heures dans la salle de bains, regardez trois épisodes de Sex and the city à la suite, faites ce que vous avez envie de faire sans vous soucier de ce qu’en penseraient les autres. Vous êtes libre, vous êtes seul, vous ne faites que ce dont vous avez envie! Vous êtes un enfant dans un parc d’attraction entièrement vide.

♥ Le modèle à imiter (sans atteindre l’excès): Kevin dans « Home Alone » ou « Maman, j’ai râté l’avion. » On n’aura jamais vu quelqu’un profiter à ce point de sa solitude!

IMG_1889

Et si tous ces conseils ne vous suffisent pas, la solitude constitue la meilleure excuse au monde pour adopter un petit chat.

Ellen