Cheveux: Winter is coming!

Untitled

Les journées s’écourtent et les écharpes s’enroulent avec délice autour de nos épaules frissonnantes. La saison hivernale est arrivée; une excuse parfaite pour se préparer un chocolat chaud recouvert de mini marshmallows, d’allumer toutes nos bougies parfumées qui patientent depuis juin, et d’extirper nos pulls en laine préférés du placard. Que de petits bonheurs, donc.
Cependant, s’il y en a que l’approche du froid ne réjouit absolument pas, ce sont bien nos cheveux. Les pauvres se raidissent de peur à l’idée de se retrouver emmêlés dans nos cols roulés, écharpes tubes et capuchons molletonnés… Ils viennent à peine de survivre à l’été, à l’eau de mer et aux rayons UV dévastateurs qu’ils doivent déjà faire face à un nouveau changement de température. Entre le chauffage desséchant, la pluie, la grisaille, la bise et le froid mordant, ils sont assaillis de soucis et peuvent se révéler cassants, ternes ou électriques. À l’instar de la peau, les cheveux ont droit à des soins adaptés à la saison. Offrons-leur une bonne dose de réconfort; ils nous en seront reconnaissants. 

Cette semaine, Evasions s’est penché sur la question délicate de l’hibernation capillaire. En cinq points, nous vous livrons nos stratégies anti-électricité, nos petits secrets soins et d’autres sujets spécialement consacrés aux cheveux qui, après tout, le valent tellement bien.

♥1. Les protéger contre le froid 

En hiver, les cheveux s’assèchent plus facilement et offrent ainsi à nos chères amies les fourches l’occasion d’un come-back tonitruant. Afin de prévenir le supplice qu’infligent les facteurs atmosphériques à nos pauvres pointes, renforçons-les dès le début de la saison. Pour cela, je privilégie les bains d’huile, les masques réparateurs hebdomadaires et les après-shampooings aux vertus hydratantes.

Mon coup de cœur absolu et indétrônable depuis deux ans est (roulements de tambour…) la Mythic Oil de L’Oréal Professionnel. Il s’agit d’une huile nutritive destinée à tous types de cheveux et «inspirée des traditions orientales». Son odeur est subtile mais très séduisante et me donne toujours l’impression d’être passée par le salon de coiffure. Cette merveilleuse huile a réellement révolutionné ma routine capillaire et réconforte mes cheveux après l’utilisation du fer à lisser ou une journée passée en extérieur. Elle les laisse parfaitement doux, brillants et agréablement parfumés. Son temps de pénétration est très rapide et, appliquée généreusement avant le coucher, elle promet une chevelure rayonnante dès le lever du soleil. À mon humble avis, la Mythic Oil mérite largement son prix (22.50.- sur PerfectHair.ch): un seul flacon me suffit pour chouchouter mes longueurs toute l’année, sachant que je l’utilise au grand minimum après chaque lavage. Ce petit flacon doré se fait néanmoins désirer en Suisse: impossible à dénicher en grande surface, il se trouve sur les étagères de certains salons et se commande préférablement via des boutiques en ligne.

DSC03455

Les autres produits de la gamme Mythic Oil, à savoir le masque, le shampooing et l’après-shampooing sont excellents également. Je les trouve cependant légèrement trop riches pour mes cheveux et me contente de la seule petite merveille qu’est l’huile nutritive.

Lorsqu’il s’agit de masques fortifiants, je me tourne toujours vers LUSH. En ce moment, mon cœur a été dérobé par Marilyn, un masque pré-shampooing hydratant et légèrement éclaircissant grâce à ses extraits de camomille, de jus de citron et de safran. Ce produit est très loin d’être une nouveauté, mais je ne sais pas comment j’ai pu vivre si longtemps sans lui. Je ne l’ai utilisé qu’une dizaine de fois et je suis déjà conquise. Bien sûr, il s’adresse surtout à celles qui désirent éclaircir leur teinte de cheveux. Pas de panique cependant, je n’ai quasiment pu voir aucun effet de ce genre en plusieurs semaines et ai surtout été surprise par les vertus hydratantes de ce masque. Pour ceux qui ne désirent pas éclaircir leurs cheveux, je peux également conseiller le baume capillaire De Mille Feux, toujours de chez LUSH. Enrichi en beurre de karité et huile de coco, il vole au secours des pointes desséchées et devient très rapidement un indispensable.

♥2. Adieu, cheveux électriques!

thumb_IMG_8491_1024
Vous connaissez la chanson. Vous avez passé une bonne demi-heure à lisser votre indomptable tignasse mi-frisée, mi-touffue. Vous êtes enfin satisfaite de votre figure, qui s’approche un peu plus de celle d’un être humain digne de ce nom. Vous enfilez votre veste et entourez votre nuque de cette écharpe si douce que vous hésitez même à la convertir en couverture. Et là, le destin gronde: vos cheveux se hissent sur votre crâne. Ils entament alors une danse endiablée: ils sautent, tombent, se relèvent, s’embrassent et se séparent à nouveau, et ainsi de suite. C’est un peu le festival techno, sur votre tête. Et face à tant d’électro, heu d’électricité, vous ne savez plus quoi faire. Mais Evasions va vous le dire, pas d’inquiétude! Conseillées par Julia, adorable coiffeuse professionnelle, nous avons trouvé 3 solutions pour vous, afin de combattre cette méchante électricité.

1. Humidifiez légèrement vos doigts avec de l’eau et passez-les délicatement dans vos cheveux. Pour les férues du lisseur: attention à ne pas gâcher tout votre travail en appliquant une trop grande quantité d’eau sur vos mèches.

2. Glissez toujours dans votre sac un petit baume de sérum solide et utilisez-le en cas de détresse électrique. Vous en trouvez, par exemple, chez Kérastase (Elixir Ultime). Le sérum liquide convient également, mais risque de se renverser dans votre sac. Si vous le préférez au solide, mettez-le le matin avant de partir, du coup.

3. Sprayez votre chevelure avec de la laque ou du shampooing sec. Ils neutraliseront, du moins pour un moment, cette électricité insupportable.

♥3. Batiste à la rescousse

Justement, parlons un peu plus longuement de shampooing sec. Si ce dernier est efficace contre l’électricité, il a bien d’autres vertus, utiles en temps automnal et hivernal. De notre côté, comme de celui de beaucoup de blogueuses, on apprécie particulièrement la marque Batiste, maintenant disponible facilement en Suisse.

Batiste XXL Volume

IMG_1921Ce produit est très pratique au matin du fameux troisième jour, où nos cheveux ne sont plus très frais, mais où l’on n’a pas la motivation de les passer sous le jet de douche. Il leur donne alors un véritable coup de propreté. Mais ce Batiste ne sert pas qu’à ça. En effet, il est génial pour offrir, comme son nom l’indique vous me direz, un volume complètement fou aux cheveux. Vous réfléchissez déjà à la coiffure que vous arborerez lors des fêtes de fin d’année? Soyez sûre d’avoir un allié de luxe pour les façonner à votre guise, que ce soit pour les monter en chignon classique, en demi-chignon joliment négligé ou pour les laisser lâchés sans qu’ils ne soient plats comme de vieilles crêpes. En somme, ce shampooing sec, c’est que du bonheur!

Batiste Original 

IMG_1918Mesdames et Messieurs, voici le superman capillaire, le héros de tous nos matins désastreux, le seul et unique, le Batiste Original, zeste de fraîcheur! Non, plus sérieusement, je n’ai pas trouvé de produit plus efficace pour rafraîchir les cheveux lorsque le port fréquent de bonnets ou de capuches leur a dérobé leur éclat . Il dissimule parfaitement les petites zones un peu grasses qu’on voudrait absolument oublier au plus vite. Les racines ternes, raplapla ou fatiguées, sont requinquées en vitesse grâce à ce produit miracle;  un bon vrai shampooing traditionnel pratiqué dans les règles de l’art est bien entendu préférable, mais en cas d’urgence absolue, Batiste peut réellement nous sauver la mise.

♥4. Changer de tête pour l’hiver 

IMG_1943
L’été est terminé, il est temps de ranger les shorts et les petites robes colorées dans l’armoire. Dès le mois d’octobre, nous portons des couleurs différentes, qu’il s’agisse de nos vêtements ou de notre make-up. Il n’y a pas de meilleur moment pour changer de look et passer à une couleur plus foncée qu’en pleine transition saisonnière. Et chez moi, cela a été plutôt radical. En plus de la frange, j’ai testé le Color Touch, une coloration semi-permanente qui s’estompe d’elle-même au bout d’une vingtaine de shampooings. Je retrouverai donc ma couleur naturelle d’ici Noël sans devoir attendre la repousse (et heureusement, car je vous avoue que je ne m’attendais pas du tout à me découvrir brune dans le miroir!) Après une courte crise de nerfs due à la surprise, je me suis rendue compte qu’un changement de look temporaire tel que celui-ci est l’occasion idéale pour tester des couleurs et s’amuser avec ses cheveux: quitte à changer de tête, autant que ce ne soit pas permanent tout de suite. La frange a été un très grand changement également, mais j’en suis plutôt satisfaite, sachant que j’hésitais à sauter le pas depuis plusieurs années. Assortir ses cheveux à la saison n’est peut-être pas si fou que cela; et après tout, ils repoussent!

♥5. Blottis sous les bonnets  

Untitled

Les saisons froides ont leur lot de mauvais côtés, on est bien d’accord. Mais elles nous offrent, il faut le dire, la possibilité de nous emmitoufler dans des accessoires si cozy qu’on oublierait presque qu’elles nous infligent, des mois durant, des températures révoltantes et un brouillard détestable. Entre bonnets, cache-oreilles, bandeaux et chapka, nos cheveux (et ce qu’ils cachent, quand même) sont délicatement protégés contre un extérieur parfois sans pitié. Une véritable bulle de douceur et de sécurité se constitue sur notre tête. Et puis, ces accessoires nous aident même à agrémenter notre look, qui devient tout de suite plus recherché, voire même plus coloré. On s’essaie à des assortiments jamais tentés, on illumine nos éternels vêtements noirs avec des pièces chaleureuses aux couleurs de feuilles tombantes. Finalement, c’est pas si terrible, l’hiver.

Agathe et Ellen