Après tout, pourquoi pas?

20160523_152212

Depuis quelques années, l’univers du maquillage quotidien me semble avoir gagné en complexité. Fond de teint, blush, mascara et rouge à lèvres, considérés comme la base de la base, se sont vus rejoindre par de nouveaux collègues soudainement propulsés sur le devant de la scène. Je pense par exemple à l’illuminateur, au beauty blender ou encore au fameux contouring (dont il paraît judicieux de ne pas nommer l' »inventrice », n’est-ce pas..?) Qu’elles soient nouvelles ou restées simplement méconnues jusqu’ici, ces techniques dont raffolent les Youtubeuses beauté sont parvenues à s’infiltrer dans nos trousses à maquillage. Il me semble qu’avec le fleurissement progressif de toutes ces chaînes Youtube et de tous ces contenus dans lesquels les conseils beauté se bousculent, notre routine se précise, se complexifie et se personnalise. Et c’est tant mieux pour nous!

C’est avec une légère hésitation que je réfléchissais à tester le contouring. Je m’entends encore me poser cinquante milliards de questions; n’est-ce pas trop compliqué, ne vais-je pas en faire trop ou au contraire pas assez? Est-ce que j’ose vraiment sortir de mes habitudes pourtant déjà suffisamment élaborées à mon goût? Et blabla… Mais à quoi bon hésiter si une nouvelle technique me permet d’atténuer ces  petits complexes qui happent mon regard à chaque fois que je passe devant un miroir? (Bon, je vous rassure, je parle d’un très, très léger coup de pinceau. Hier encore, je suis tombée par le plus pur hasard sur un tutoriel de « contouring des orteils »… Et je me suis sérieusement demandé où va le monde.)

Après tout, pourquoi pas? Et au moment de découvrir la marque polonaise Inglot, je ne trouvais plus aucune réponse à cette question. Du nouveau dans nos habitudes? Très certainement! ♥

IMG_3493

Extraits de truffes blanches, palettes magnétiques et comédies musicales

En plein coeur de Lausanne a débarqué cet hiver la première boutique Inglot de Suisse Romande. Lumineuse, spacieuse, on se demande pourquoi on ne l’avait pas remarquée plus tôt – elle est si bien placée qu’on y entrerait presque malgré nous.

Créée en Pologne il y a une trentaine d’années, la marque est rapidement devenue la coqueluche des professionnels et des grands événements pailletés. Les stars des comédies musicales The Lion King ou encore Mamma Mia portent leurs couleurs les plus vives sous les projecteurs de Broadway. La pigmentation des fards est en effet plutôt bluffante; pas difficile de comprendre pourquoi ces jaunes intenses ont été choisis pour donner vie au personnage de Simba… (Une couleur que j’éviterais par contre d’utiliser chez moi)

IMG_3502

Si Inglot contrôle la production de ses cosmétiques de A à Z (95% des composantes sont fabriquées en Pologne) et n’a pas recours aux tests sur les animaux, il porte une attention toute particulière aux contenus de ses produits. Enrichis en extraits de truffe blanche ou en poudre de diamant par exemple, on peut être bien sûres de ce qu’on applique sur son visage – ce qui est plutôt pas mal, à l’heure du coming-out des vicieux produits nocifs cachés un peu partout.

Le concept phare, trônant au centre de la boutique, est bien évidemment la palette personnalisable et magnétique: au lieu d’acquérir une palette toute faite, toute prête, dont on n’utilisera pas la moitié des couleurs, Inglot propose des palettes vides dans lesquelles on peut glisser soi-même les fards que l’on préfère. Accrochés à leur support grâce à leur surface aimantée, aucun risque de les casser. J’imagine que ce système doit faire le bonheur des make-up artists overstressed qui courent les défilés lors de la fashion week.

Sans maquillage… et puis avec

20160523_143224

Before 

Ah, voici venu le moment d’assumer sa peau et tous les petits défauts dont le temps et la fatigue l’ont pourvue. Une peau « raw », comme l’a si justement dit Virginie. C’est à ce moment-là qu’Elodie, l’adorable make-up artist (que vous pouvez retrouver sur Instagram ici) m’apprend que le sous-ton de ma peau est rose – information qui lui permettra ensuite de choisir les bonnes couleurs pour le teint, c’est-à-dire des tons froids qui permettront d’atténuer les petites rougeurs. Ce genre d’indication est plutôt cruciale -c’est vrai, quitte à acheter un fond de teint, autant que ce soit le bon. « Beaucoup de clientes ne demandent pas de conseils et repartent avec une couleur qui n’est pas adaptée à leur peau », raconte Elodie. Il y a certains conseils que seul un professionnel sait nous donner. Et ce serait dommage de se balader avec un teint terne ou orangé simplement parce qu’on a mal choisi un fond de teint. (#démarcation)

20160523_151239During

Elodie m’a orientée vers des fards à paupières de couleur chaude, afin de faire ressortir la couleur de mes yeux. Il s’agit d’un conseil que j’avais déjà entendu plusieurs blogueuses beauté (et Cristina Cordula) divulguer, mais que je n’avais jamais osé appliquer. « Quoi? Du pourpre? Je n’oserais jamais! » Mais chez Inglot j’ai osé, et le fard a tenu sa promesse. J’avoue qu’il s’agit d’un maquillage que je porterais plutôt le soir, car je n’ai pas l’habitude de me promener en pleine journée avec des couleurs aussi vives. Par contre, je ne pourrai certainement plus me passer de ce tout léger contouring et de la touche d’illuminateur, lesquels apportent ce contraste sculptant à tout visage. Je peux également vous dire que plusieurs heures après, au moment de rentrer chez moi, mon teint n’avait pas bougé d’un seul millimètre ! Le mascara avait légèrement coulé (il faut dire qu’il avait plu entre temps…), mais le teint était, par miracle, absolument intact!

IMG_3503
Crédit Photo: Inglot Suisse Romande

After

Produits utilisés : Base: Base silicone HD corrective primer GREEN Teint: Fond de teint HD #73 Under eye Concealer #95 Poudre pressée matifiante #304 ♥ FS Blush #29 ♥ Highlighter trio #102 FS poudre contouring #504 FS poudre bronzante #74 Pinceaux: 27TG, 21T, 1SS, 15BJF, 3P, 4SS Yeux Base eye shadow keeper Fards à paupières #353 #450 #344 Gel liner #77 Gel sourcils #11 + mascara sourcils #02 « Long for mascara  » Pinceaux: 28PO, 29PO, 6SS, 17TL, 8OHP, 22T, 11S Bouche Lipliner #852 HD lip tint matte #17 Pinceau:12S   IMG_3484

Cela fait tout de même beaucoup de produits différents, me direz-vous? C’est vrai que je n’ai pas souvent l’occasion de faire « la totale », le matin, à moitié réveillée… Mais lorsque l’occasion se présente, on est bien contentes de savoir quoi faire de notre frimousse démaquillée. D’ailleurs, avoir les bons gestes pour le maquillage plus léger de tous les jours est important aussi, n’est-ce pas? Ils permettent, à force, de gagner un sacré bout de temps. Et puis c’est important le maquillage, finalement, à la fois pour le moral et la confiance en soi.

Pour résumer: Si je n’ai pas été entièrement séduite par le mascara, le fond de teint, la base de pré-maquillage et le blush ont fait l’objet d’un petit coup de foudre. Quant aux couleurs des fards à paupière, de rouges à lèvres et de vernis enrichis en O2M qui permettraient à l’ongle de « respirer », mesdames, vous avez l’embarras du choix!

 

20160523_152247Informations pratiques

Inglot Suisse Romande

Rue du Grand Pont 12, Lausanne

Page Facebook

Page Instagram 

Site officiel 

 

 

 

Pourquoi donc nous obstinons-nous à penser que ce type de maquillage travaillé, précis  et plus visible que le « nude » est réservé aux pros, aux stars et aux Youtubeuses? S’en inspirer au quotidien, de manière certes plus soft, n’est pas une si mauvaise idée finalement. Demander conseil, oser des nouvelles techniques et s’offrir une routine personnalisée est un luxe que chacune d’entre nous devrait se permettre si elle le veut. Et Inglot pourrait bien être l’endroit parfait pour commencer… 

Ellen