Cinq chemins vers le bien-être

IMG_4235 2

Le réveil sonne. On appuie sur « répéter », on se blottit dans ses draps, une petite voix nous susurrant « Tu es si bien… Imagine, si tu pouvais rester encore un peu dans ce lit… ». On se laisse avoir par le confort de la nuit encore quelques minutes, c’est si bon… Puis la réalité nous rattrape, et elle n’y va pas de main morte. « Déjà 7h?! Ca y est, je vais être en retard ».  On saute de son lit, et là, la course commence.

Toute la journée, on ne roulera pas en première ni en deuxième, mais en cinquième vitesse. Il faut tout faire… Et le faire vite, et bien. Le patron, le mari, les enfants, la belle-maman, la copine, le chien: il faut satisfaire tout le monde, et surtout n’oublier personne. Parce qu’il faut être une bonne personne, après tout. A la fin du travail, on fonce au fitness pour faire un peu de sport. Vite, quelques squats, quelques abdos, pour déculpabiliser d’avoir avalé quelques frites en 5 minutes chrono au repas de midi. Après le souper, la cuisine crie « nettoie-moi ! », le linge sale « lave-moi » et le fiston « lis-moi une histoire ». Fiou ! Tout est fait, on peut enfin avoir un moment de répit. On se met au lit, on agrippe un bouquin, puis… « Ah, mais il est déjà 23h30 ? » Vite, il faut dormir pour avoir ses 7h de sommeil et être efficace le lendemain! On repose le bouquin. Le temps pour soi attendra.

Cette frénésie du quotidien, nous sommes nombreux à l’expérimenter chaque jour. Insidieusement, elle nous pousse à laisser toute la place à ces tâches avec un grand T, qu’il faut absolument accomplir. Puis, une fois, on se rend compte qu’elle nous pousse surtout à nous oublier nous-même.

Par les femmes, pour les femmes

Vous voulez connaître la bonne nouvelle? Savoir s’occuper de soi et tendre vers le bien-être intérieur et extérieur, cela s’apprend ! C’est le but que se sont fixé Sophie, Vérène, Cindy et Romaine en organisant une journée spéciale dédiée au bien-être des femmes, le 13 août prochain. Au cœur des montagnes valaisannes, à Salvan, elles vous invitent vous, femmes de cette société de la vitesse, à sauter dans une parenthèse de quelques heures, durant lesquelles vous pourrez découvrir plusieurs outils qui vous aideront à tendre vers un équilibre intérieur dans votre vie quotidienne. Pourquoi est-ce réservé aux femmes, en fait ? «Nous voulons créer une atmosphère d’intimité entre les femmes, afin d’échanger nos conseils pour une meilleure qualité de vie», explique Sophie Trabacchi, l’une des organisatrices.

IMG_9920
Vérène Devanthéry, Sophie Trabacchi et Romaine Bovier, trois des quatre intervenantes de la Journée du bien-être.

Tendre vers le mieux être

Plus concrètement, le programme est très riche. Plusieurs ateliers sont prévus:

☯ En début de journée vous pourrez, avec l’esthéticienne Cindy Danerol, en apprendre plus sur votre peau et ses besoins. Soucieuse d’allier soins du visage et sensation de relaxation, Cindy vous aidera à connaître les bons gestes pour chouchouter votre peau chez vous, et vous expliquera pourquoi il est bénéfique de confier de temps en temps cette tâche à un institut.

☯ Le Lu Jong, cela ne vous dit rien ? Romaine Bovier vous fera découvrir cet art millénaire provenant directement des sommets de l’Himalaya. Par des mouvements et une respiration spécifiques, cette discipline montre qu’en affinant ses cinq sens et en prenant conscience de ses pensées et émotions, il est possible d’atteindre un calme de l’esprit. En somme, explique Romaine, ce yoga tibétain «utilise le corps comme un véhicule qui nous amène au bien-être mental».

☯ Sophie Trabacchi transmettra ses connaissances d’une autre tradition ancestrale orientale, celle de la calligraphie chinoise. Lorsque le calligraphe couche l’encre noire sur le papier, il ne réalise pas seulement une œuvre d’art, mais l’activité lui permet également de parvenir à un équilibre intérieur: «nous travaillons sur le Qi, ce flux énergétique qui fait que l’on va reproduire notre état du moment, de ce moment présent», précise Sophie. Cette dernière animera également un atelier d’automassage, où les participantes pourront apprendre à mobiliser leurs propres mains pour se détendre, partout et en tout temps.

☯ Le dernier atelier sera consacré à la grande place que peut occuper la nourriture dans l’hygiène de vie et le bien-être. Pour Vérène Devanthéry, accompagnatrice en thérapie et nutrition, la nourriture est indéniablement en lien avec les émotions de chacun(e). Elle présentera l’outil qu’elle utilise avec ses patients. Nommé metabolic balance®, il associe un programme de nutrition adapté aux besoins physiques de la personne à toute une démarche de prise de conscience des mécanismes mentaux entrant en jeu lorsqu’il s’agit de nourriture.

Pssssst! Une dégustation de vins valaisans et un repas bio seront également proposés. Et ce n’est pas tout… La journée est parrainée par l’artiste Laura Chaplin, la petite-fille de Charlie Chaplin, et une partie des bénéfices sera reversée à la Fondation Moi pour Toit, qui vient en aide aux enfants défavorisés de la région de Pereira, en Colombie.

Alors mesdames, convaincues ?

INFOS: Samedi 13 août, Hôtel Balance Les Granges, Salvan (Valais, Suisse).
Programme et informations / Inscriptions