DSC04396

La vie nous propose plusieurs types de miroirs. Celui qui est simplement suspendu au-dessus du lavabo et que l’on observe d’un oeil ensommeillé le matin, en se brossant les dents. Il y a celui que l’on se créé nous-mêmes, dans notre tête, et dont le reflet n’est pas toujours fidèle à la réalité.

Depuis Youtube, Facebook, Twitter puis Instagram, notre dictionnaire a déjà accueilli pas mal de petits nouveaux : on s’est mis à liker quelque chose, à s’abonner à quelqu’un, à suivre des gens, à se faire suivre par beaucoup de personnes autres que son psychologue. Même les égoïstes se sont mis à partager, et on a commencé à discuter en mots collés précédés d’un dièse.