Vous pensiez déjà souffrir suffisamment en luttant contre la canicule au travail ? Brace yourself, comme on dit, j’arrive avec un article qui empeste les vacances ! Promis, je ne serai pas trop méchante, 38 degrés, c’est déjà beaucoup à supporter.